Cercà articuli più anciani

Hidden

Dans le film Hidden (1987) des citoyens lambdas deviennent complètement déséquilibrés
sans raison apparente et se mettent à tuer tout le monde froidement, en les écrasant, les poignardant ou en leur tirant dessus. La cause de leur comportement est une sorte d'alien qui prend possession de leurs corps et les utilisent pour faire le mal.
L'actualité n'est pas très différente d'un thriller maccabre. 

Sangue Corsu

Une vie violente: La Corse sans sucre.

Une vie violente. Un film qui vient faire mentir notre jugement sur les fictions sur la Corse.
Et pour cause, le réalisateur Thierry De Peretti est corse, et l'histoire s'inspire de faits réels. Loin des pitreries françaises habituelles sur la Corse et les nationalistes, cette fois la société Corse, la jeunesse et l'engagement politique sont dépeints sans caricature ni fioritures. Une gifle de réalisme. Un film brute, qui ne vise ni à enfoncer ni a mettre en valeur. Réaliste. Réaliste ne veut pas dire valorisant.

Un film possible, maintenant que les carottes sont cuites. Comprenne qui pourra.



L'étape suivante pourrait être un film sur l'annexion française et la lutte immémoriale du peuple corse. Car, contrairement à l'introduction du film, la Corse n'a pas seulement été vendue à la France par la république de gêne, il a aussi fallu d'une guerre pour traduire cette "vente". Ce fut une annexion de plusieurs batailles dont la plus importante à été perdue par les révolutionnaires corses a Ponte Novu. Une défaite dont le peuple corse ne s'avouera jamais vaincu, d'où le nationalisme contemporain. Le cinéma peut peut être nous aider enfin à le dire...

Sangue Corsu


Fous alliés

Les opposants - en gueule - a l'islamisme se découvrent une âme nationaliste depuis qu'ils se sentent menacés dans leur décadence.
Ils ne sont pas contre l'islamisme par amour de leur peuple et civilisation mais pour continuer à vivre comme des dépravés et se balader à poil. Autant dire qu'ils ne sont d'aucune utilité et qu'ils s'offrent à l'ennemi par leur comportement indigne et méprisable. On ne combat pas la Burqa avec le string, le burkini avec le nudisme. Un peuple fier, et sain, préfère voir des décolletés que des enturbannées - tant que ce ne sont ni nos mères ni nos sœurs - mais il ne respecte pas plus les plumes dans le cul que les draps sur la tête.

Sur le terrain de la défense de notre identité, les mœurs grotesques des uns ne doivent pas nous faire oublier celles repoussantes des autres.

Sangue Corsu

Forza

<< Il est difficile d'associer toutes ces horreurs avec les brillantes civilisations qui les ont créé.